Faites glisser le curseur pour découvrir le schéma du réfectoire avant et après restitution.
Comme dans toute abbaye romane du XIIème qui se respecte… le réfectoire se situe à l’opposé de l’église abbatiale et constitue l’essentiel de l’aile sud de l’Abbaye. Celle de La Grainetière n’échappe pas à la règle.

Hélas, la plus grande partie du réfectoire du XIIème siècle, les 2/3 exactement, a disparu mais nous avons la chance de pouvoir voir encore aujourd’hui le 1/3 sauvé. Il s’agit de cette grande salle carrée située au sud-est dans le prolongement sud de la galerie ouest du cloître.

Cette salle sert aujourd’hui de « magasin » où les visiteurs peuvent acquérir des produits monastiques permettant ainsi à la communauté d’en tirer quelque revenu.
On entre dans cette salle par la cour intérieure de l’Abbaye. Elle est éclairée par 3 grandes et étroites ouvertures romanes, caractéristiques des ouvertures de tous les réfectoires romans du XIIème siècle. Et c’est ce qui va permettre de retrouver la dimension du réfectoire en reproduisant vers l’est la « chaîne de vitraux » dans les 2/3 détruits qui constituent aujourd’hui un trou béant jusqu’à la zone d’habitation du sud-est.

Abbaye
Nous prévoyons une restitution sur 2 niveaux : au rez-de chaussée, une grande salle dont l’usage reste à définir : salle d’accueil, magasin, salle de réunion, salle de conférence ? Et à l’étage, une autre salle : scriptorium, salle de réunion ?

Si l’usage du lieu n’est pas encore défini, nous avons une idée assez précise de sa présentation extérieure :

Côté « jardin » ou plutôt parking, la continuité de la façade non détruite du réfectoire s’impose et elle sera percée de 6 nouvelles ouvertures rigoureusement identiques et de même espacement que les 3 ouvertures historiques.
Mais, là encore, comme pour les galeries de cloître restituées, il faudra vraisemblablement privilégier un habillage différent pour bien distinguer l’authentique du restitué, en utilisant par exemple un bardage bois.

Côté cour, l’idée serait de garder la vue panoramique dont bénéficie aujourd’hui le visiteur qui entre dans l’abbaye par le grand portail qui donne sur le parking. En effet, dès le franchissement de ce portail, s’offre à la vue du visiteur le plus beau point de vue de l’Abbaye : à sa gauche, la magnifique colonnade de la galerie ouest, à sa droite, les superbes arcades de la salle capitulaire et au centre le mur sud intact de l’église abbatiale… enrichi bientôt (2020) d’une galerie de cloître.

Dans ces conditions, seule une baie vitrée sur toute la façade intérieure de la restitution permettra de garder cette vue panoramique.
Comme pour les galeries restituées, la toiture du réfectoire restitué sera bien entendu couverte en tuiles.

Nous prévoyons également, au cours de second plan quinquennal 2020-2025, de réaliser la 4ème et dernière galerie de cloître, celle du sud qui sera adossée au réfectoire restitué. Ainsi, en 2025, l’Abbaye de La Grainetière aura retrouvé l’ensemble de ses volumes architecturaux autour de sa cour centrale : cloître complet, réfectoire complet. Il ne restera plus alors qu’à lui permettre de retrouver l’ouvrage majeur de toute abbaye : l’église abbatiale.